Critiques

[Les films à la maison] « Lost Girls » : la triste histoire des victimes du tueur en série de Long Island

Lost Girls Copyright Jessica Kourkounis

Après plusieurs documentaires, dont What Happened, Miss Simone ? et The Farm : Angola, USA nommés aux Oscars, Liz Garbus s’essaie au Thriller inspiré de faits réels pour Netflix. Cinemu a visionné Lost Girls, sorti le 13 mars sur la plateforme, et voici ce que nous en avons pensé.

Que raconte Lost Girls ?

Alors qu’elle devait venir passer un moment avec sa mère et ses sœurs, Shannan, 24 ans disparaît de la circulation. Sa mère, Mari, part à sa recherche, et découvre que son aînée a appelé à l’aide à la police dans la nuit de sa disparition, mais les autorités auraient mis près d’une heure à intervenir. Forte de ce constat, elle réussit à faire en sorte que des moyens de recherche soient déployés sur Long Island. L’affaire prend une autre tournure lorsqu’un officier découvre quatre cadavres dans les marécages. Quatre prostituées, tout comme Shannan…

Notre avis

⭐⭐⭐

Si vous cherchez un film qui documente l’ensemble des faits et les subtilités de cette affaire sombre et complexe, vous serez sans doute déçus. Si comme nous, vous ne connaissiez pas l’histoire du tueur en série de Long Island et surtout l’histoire Mari Gilbert, ce thriller devrait vous plaire.

Avec une photographie impeccable, Liz Garbus dépeint ce fait divers sordide depuis le point de vue de la mère de Shannen, une des victimes, dans une atmosphère étonnamment calme. Ce qui n’est d’ailleurs pas sans accentuer l’émotion qui se dégage de cette histoire.

Nous nous sommes tout de même étonnés du manque d’importance accordée aux portraits des jeunes femmes assassinées. Dommage, quand on pense que le propos même du film est de repersonnifier les victimes, qu’on a souvent réduites aux «prostituées» ou «call-girls». Cela met sans doute en exergue autre chose, à savoir le manque de psychologie de Lost Girls, qui à travers cette affaire, s’attaque à des sujets de fond sur la société américaine bien trop grands pour lui.

 : très mauvais

⭐: mauvais

⭐⭐ moyen

⭐⭐⭐: bon

⭐⭐⭐⭐: très bon

⭐⭐⭐⭐⭐: excellent

À propos Thomas

Vous devinerez aisément quels sont mes trois passe-temps favoris, reste le troisième, l'écriture. C'est d'ailleurs cette combinaison qui a permis la naissance de ce magazine. Côté professionnel, je travaille pour un célèbre site d'actualité où je suis amené à définir une stratégie d'édition, de publication et de mise en avant d'articles de presse. Évidemment je ne suis qu'un relais et la petite voix de la création résonne toujours dans un coin de ma tête. C'est ce besoin d'écriture, de créer, qui m'a poussé à me lancer. Mais pour mener ce projet à bien et m'aider à maintenir le cap, il me fallait des thématiques qui me tiennent à cœur. D'où ce choix éditorial. Libre à vous désormais d'entendre mes avis, qui me sont propres, mais qui vous aideront peut-être où vous divertiront. J'espère pouvoir vous amener de belles découvertes ainsi que de beaux échanges.

0 comments on “[Les films à la maison] « Lost Girls » : la triste histoire des victimes du tueur en série de Long Island

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :