Critiques

« The Grudge 2020 » : une suite affligeante

The Grudge Copyright 2019 Sony Pictures Entertainment Deutschland GmbH / Allen Fraser

The Grudge, c’est l’un des plus grands hits de la Japan-Horror aux côtés notamment de Ring  et Dark Water (2002). Le succès fut tel à l’époque, que Takashi Shimizu, déjà derrière le film original, réalisait un remake américain avec Sarah Michelle Gellar produit par Sam Raimi. La version 2020, annoncée comme un reboot, n’en est pas tout à fait un, puisque l’intrigue se situe entre le remake de 2004 et sa suite en 2006. Cette fois Nicolas Pesce est aux commandes, un réalisateur plutôt confidentiel.

Que racontre The Grudge 2020 ?

En 2004 Fiona Landers, une infirmière américaine fuit précipitamment Tokyo et assassine son mari et sa fille âgée de 6 ans dans leur demeure en Pennsylvanie, avant de se suicider. Deux ans après, la détective Muldoon emménage en ville avec son fils. Lors de son premier jour, la découverte d’un cadavre dans une voiture l’amène jusqu’à la maison des Landers…

Notre avis

 

Qu’on se le dise, cette nouvelle version est complètement ratée. Les quelques jolis plans ne suffisent pas face à un scénario dénué d’inspiration, un rythme très mal maîtrisé et des jump scares qui tombent à plat systématiquement.

Le tout donne une bouillasse insipide et indigeste ponctuée de quelques effets gore inutiles, dans laquelle se débattent des personnages superficiels sans une once d’humanité.

Le vrai cauchemar, c’est de regarder ce film. Passez votre tour, cela vaut mieux.

: très mauvais

⭐: mauvais

⭐⭐ moyen

⭐⭐⭐: bon

⭐⭐⭐⭐: très bon

⭐⭐⭐⭐⭐: excellent

 

À propos Thomas

Vous devinerez aisément quels sont mes trois passe-temps favoris, reste le troisième, l'écriture. C'est d'ailleurs cette combinaison qui a permis la naissance de ce magazine. Côté professionnel, je travaille pour un célèbre site d'actualité où je suis amené à définir une stratégie d'édition, de publication et de mise en avant d'articles de presse. Évidemment je ne suis qu'un relais et la petite voix de la création résonne toujours dans un coin de ma tête. C'est ce besoin d'écriture, de créer, qui m'a poussé à me lancer. Mais pour mener ce projet à bien et m'aider à maintenir le cap, il me fallait des thématiques qui me tiennent à cœur. D'où ce choix éditorial. Libre à vous désormais d'entendre mes avis, qui me sont propres, mais qui vous aideront peut-être où vous divertiront. J'espère pouvoir vous amener de belles découvertes ainsi que de beaux échanges.

0 comments on “« The Grudge 2020 » : une suite affligeante

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :