Critiques

«Birds Of Prey» : un film aux ambitions cartoonesques

Birds Of Prey

Quatre ans après la catastrophe Suicide Squad, DC rempile avec un spin off consacré à Harley Quinn, réalisé par Cathy Yan et produit par Margot Robbie, qui reprend par la même, le rôle de la célèbre petite amie du Joker. The Suicide Squad, qui semblerait être une suite en forme de reboot est d’ailleurs d’ores et déjà en route et le tournage s’est achevé le 3 février 2020. Malgré le succès en demi-teinte au Box-office mondial, Birds Of Prey a tout de même totalisé près d’un million d’entrées en France.

Que raconte Birds of Prey ?

Depuis sa rupture avec J. alias le Joker, Harley Quinn déprime. En parallèle, Roman Sionis et son fidèle acolyte Zsasz, membres de la pègre de Gotham veulent sa tête. Pour éviter de se faire scalper, Harley passe un marché et se transforme en mercenaire pour retrouver une adolescente nommée Cass, une pickpocket qui aurait volé un diamant très important. Dans un parcours déjanté et atomique, elle croise le chemin d’autres femmes. Ensemble, elles décident finalement d’éliminer Roman.

Notre avis

⭐⭐

On dénote dans Birds Of Prey, la volonté d’un ton irrévérencieux encore relativement inédit dans les productions cinématographiques de DC. Cela n’est pas sans nous faire penser à Deadpool chez Marvel. Malheureusement Cathy Yan manque cruellement d’ambition et se perd dans un propos féministe bourré de grosses ficelles.

Côté scénario, nous sommes bien en présence d’une coquille vide, sauvée par une scénographie dynamique et divertissante, dopée par une bande-son pétillante et des scènes d’action excellemment chorégraphiées

Ce spin-off a le mérite de mettre en avant Margot Robbie qui porte bien son personnage, jusqu’à le rendre attachant. De là à dire qu’on en redemande…

: très mauvais

⭐: mauvais

⭐⭐ moyen

⭐⭐⭐: bon

⭐⭐⭐⭐: très bon

⭐⭐⭐⭐⭐: excellent

 

À propos Thomas

Vous devinerez aisément quels sont mes trois passe-temps favoris, reste le troisième, l'écriture. C'est d'ailleurs cette combinaison qui a permis la naissance de ce magazine. Côté professionnel, je travaille pour un célèbre site d'actualité où je suis amené à définir une stratégie d'édition, de publication et de mise en avant d'articles de presse. Évidemment je ne suis qu'un relais et la petite voix de la création résonne toujours dans un coin de ma tête. C'est ce besoin d'écriture, de créer, qui m'a poussé à me lancer. Mais pour mener ce projet à bien et m'aider à maintenir le cap, il me fallait des thématiques qui me tiennent à cœur. D'où ce choix éditorial. Libre à vous désormais d'entendre mes avis, qui me sont propres, mais qui vous aideront peut-être où vous divertiront. J'espère pouvoir vous amener de belles découvertes ainsi que de beaux échanges.

1 comment on “«Birds Of Prey» : un film aux ambitions cartoonesques

  1. Ping : Le CNC autorise une sortie anticipée en VOD de 31 films : découvrez la liste – Cinemu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :