Critiques

«Joker» redonnerait-il au blockbuster ses titres de noblesse ?

Joker : Photo Joaquin Phoenix

Après seulement une semaine d’exploitation en France, le nouveau film DC Comics a attiré plus de 1,5 million de Français en salle. Au niveau mondial, c’est déjà plus 500 millions de dollars de recettes, et c’est loin d’être terminé ! Une belle prouesse pour le réalisateur américain, qui nous avait habitués aux comédies un peu lourdingues, comme la trilogie de Very Bad Trip.

Joker, ça raconte quoi ?

 

Au début des années 1980, Arthur Fleck vit à Gotham, c’est un homme seul, en marge de la société, qui survit grâce à sa passion pour la comédie et un petit boulot dans une agence de clowns. Il habite avec sa mère, dont il s’occupe, dans un immeuble miteux, faute de moyens. Arthur a des troubles mentaux, qui lui attirent bien souvent la méprise des gens et ne bénéficie que d’un mince suivi psychologique. Après une agression au détour d’une ruelle par une bande jeunes, un de ses collègues lui propose de mieux assurer sa protection en lui confiant un pistolet.

Notre avis

⭐⭐⭐⭐

Certains vous diront que cette version du Joker est une coquille vide, au scénario alambiqué sur fond de fascisme. À ceux là, il convient de rappeler qu’il s’agit là d’un blockbuster tiré de comics, sur un personnage secondaire de l’histoire de Batman, une caricature de la violence de la société dans tout ce qu’elle a de plus extrême, non pas un film d’auteur hyperréaliste. On attend rarement d’un blockbuster une qualité de jeu et de scénario. Si on s’en tient au cahier des charges, Joker le remplit haut la main et propose autre chose.

Le jeu de Joaquin Phoenix est une prouesse en soi, son exagération apporte cette incroyable théâtralité, que peu d’acteurs sont capables de transmettre sur grand écran. Ajoutez à cela le surprenant parti-pris photographique et  scénographique d’un réalisateur dont on n’attendait rien, vous avez un des films les plus surprenants et intéressants de l’année.

: très mauvais

⭐: mauvais

⭐⭐ moyen

⭐⭐⭐: bon

⭐⭐⭐⭐: très bon

⭐⭐⭐⭐⭐: excellent

 

À propos Thomas

Vous devinerez aisément quels sont mes trois passe-temps favoris, reste le troisième, l'écriture. C'est d'ailleurs cette combinaison qui a permis la naissance de ce magazine. Côté professionnel, je travaille pour un célèbre site d'actualité où je suis amené à définir une stratégie d'édition, de publication et de mise en avant d'articles de presse. Evidemment je ne suis qu'un relais et la petite voix de la création résonne toujours dans un coin de ma tête. C'est ce besoin d'écriture, de créer, qui m'a poussé à me lancer. Mais pour mener ce projet à bien et m'aider à maintenir le cap, il me fallait des thématiques qui me tiennent à cœur. D'où ce choix éditorial. Libre à vous désormais d'entendre mes avis, qui me sont propres, mais qui vous aideront peut-être où vous divertiront. J'espère pouvoir vous amener de belles découvertes ainsi que de beaux échanges.

0 comments on “«Joker» redonnerait-il au blockbuster ses titres de noblesse ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :