Clips Focus

« Look up here I’m in heaven ». Lazarus ou le testament de Bowie ?

La mort de cet artiste de légende, annoncée aujourd’hui, met en émoi la planète entière. Retour sur son dernier clip, sa dernière chanson et son spectacle à Brodway.

De nombreux fans ont avancé la théorie que la sombre et grave « Lazarus », dernière chanson en date de Bowie était un véritable testament, explorant la question de la mortalité.

Un titre intemporel extrait de son nouvel album « Black Star », qui fut interprété il y a quelques semaines par l’acteur et désormais chanteur Michael C. Hall. On le connait notamment pour ses rôles phares de Dexter dans la série éponyme et David James Fisher dans « Six Feet Under ».

Celui-ci était l’invité du « Late Night Show », venu promouvoir le spectacle dans le quel il tient le rôle principal.

Sobrement intitulé « Lazarus », le show fut écrit par David Bowie en personne et Enda Walsh. Les critiques sont unanimes.

« At its core, Lazarus is a two-hour meditation on grief and lost hope, but it takes so many wild, fantastical, eye-popping turns that it never drags. »

Rolling Stone

18120_show_landscape_large_04
Michael C. Hall in « Lazarus »

A l’occasion, les titres phares de Bowie ont été remastérisés et retravaillés. Bien évidemment quelques chansons du nouvel opus sont comprises dans le catalogue. La reconversion de Michael est quant à elle, plus que réussie.

 

 

 

« J’aime le rock’n’roll. Tout ce que j’ai dit jusqu’ici à ce propos était faux. Je l’aime. Je l’aime parce que c’est rempli de menteurs. Jamais dans ma vie je n’ai été dans un milieu où je pouvais dire autant de bobards et m’amuser tellement en le faisant. »

Bowie

Publicités

À propos Thomas

Vous devinerez aisément quels sont mes trois passe-temps favoris, reste le troisième, l'écriture. C'est d'ailleurs cette combinaison qui a permis la naissance de ce magazine. Côté professionnel, je travaille pour un célèbre site d'actualité où je suis amené à définir une stratégie d'édition, de publication et de mise en avant d'articles de presse. Evidemment je ne suis qu'un relais et la petite voix de la création résonne toujours dans un coin de ma tête. C'est ce besoin d'écriture, de créer, qui m'a poussé à me lancer. Mais pour mener ce projet à bien et m'aider à maintenir le cap, il me fallait des thématiques qui me tiennent à cœur. D'où ce choix éditorial. Libre à vous désormais d'entendre mes avis, qui me sont propres, mais qui vous aideront peut-être où vous divertiront. J'espère pouvoir vous amener de belles découvertes ainsi que de beaux échanges.

0 comments on “« Look up here I’m in heaven ». Lazarus ou le testament de Bowie ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :